Accueil » Actualités » Compte rendu de l’Assemblée Générale du 20 juin 2016

Compte rendu de l’Assemblée Générale du 20 juin 2016

Compte rendu de l’Assemblée Générale

L’Assemblée Générale de l’association UrbaNef s’est tenue dans le bâtiment municipal de l’ancien couvent de Neffiès, notre village. Voici le compte rendu de cette AG:

Le 20 juin 2016, à 17h45, les membres de l’association URBANEF se sont réunis en Assemblée Générale Ordinaire sur convocation du président.

L’Assemblée était ouverte au public, et quelques personnes du village étaient présentes, dont plusieurs conseillers municipaux anciens et actuels qui portaient intérêt à nos propos.

Le déroulé de l’Assemblée Générale

Le président, assisté des membres de l’association dont plus de la moitié étaient présents lors de cette assemblée, a d’abord fait lecture d’un rappel de présentation de l’association UrbaNef pour les personnes du village qui étaient venues assister à cette assemblée.

Il a été établi une feuille de présence, signée par les membres présents en leur nom propre ou par procuration et l’ordre du jour a été rappelé par le président :

Les statuts de notre association et le bureau
Les réponses à apporter au projet de la municipalité ;
– envoi d’une lettre qui précise notre demande d’éléments de concertation
Les questions diverses sur la révision du PLU à Neffiès ;
– comment combler le déficit de communication de la municipalité sur le PLU
– les déplacements difficiles à Neffiès, et dangereux pour les piétons

Sur les statuts de l’association,

il a été question de nommer un trésorier et d’établir une cotisation pour rejoindre une idée courante qui voudrait qu’une association soit souvent perçue à tort comme un trio obligatoirement formé à minima par un président, un trésorier et un secrétaire.

Conformément aux textes de lois qui régissent les associations loi 1901, il n’est nullement nécessaire d’avoir un trésorier, ni un secrétaire, ni même un bureau pour que l’association puisse fonctionner légalement, et comme nous ne gérons pas d’argent entre membres, nous avons voté à l’unanimité de laisser l’association continuer son chemin telle qu’elle est.

Sur les réponses à apporter au projet de la municipalité,

Il a été fait lecture d’une lettre qui sera prochainement adressée à la municipalité pour demander des éléments de concertations précis afin d’avoir la meilleure vision possible des projets d’urbanisme qui sont proposés, car l’urbanisme du village, c’est la vie du village qui se dessine pour ses futurs habitants. L’envoi de cette lettre a été voté à l’unanimité.

Nous devons avoir une vision globale à long terme et penser aux générations suivantes.

 

Lors du débat qui a suivi, les éléments suivants ont été avancés :

Sur les déplacements, la circulation et la signalisation,

Pour diminuer significativement la circulation dans la rue du Conseil Général qui pose un véritable problème pour les déplacements des véhicules et la sécurité des piétons, il faut bien faire la distinction entre les flux de véhicules.

Il y a les véhicules qui vont à Neffiès ou qui en sortent, et les véhicules qui traversent Neffiès pour se rendre à leur destination finale, ailleurs, dans un autre village, et il faudrait canaliser ces derniers vers un itinéraire alternatif qui ne passe pas dans le village.

La création de cette voie alternative diminuerait de manière significative la circulation aux entrées du village route de Fontès, de Roujan, de Caux et bien entendu, dans la rue du Conseil général qui est LA rue principale du village qui pose problème actuellement.

Nous avons parlé des panneaux de signalisations abusifs, coûteux, et parfois ridicules, de ceux qui relèvent de l’expérimentation ou comportent des fautes d’orthographes basiques.

On se pose des questions car Neffiès n’est pas accidentogène, mais jusqu’à quand ?

Nos élus ont ils testé le parcours du piéton ordinaire dans la rue du Conseil Général ?

 

Sur les dents creuses

Nous avons parlé de ces fameuses dents creuses, de celles qui sont au cœur du village et dont on ne dit rien, de celles qui sont des dents creuses pour certains et pas pour d’autres, des dents creuses qui n’en sont pas. On voudrait des explications rationnelles.

Nous avons parlé de la subjectivité de l’étude réalisée par rapport à la réalité du terrain. Les erreurs, les oublis, les manquements, les calculs curieux qui étayent cette étude controversée sortie d’un appel d’offres visiblement arrangé en coulisses entre copains.

 

Sur les réseaux et voiries

Nous avons parlé de la réfection des réseaux pour se conformer à l’approvisionnement en eau de la vallée de l’Hérault et en remplacement des forages défaillants qui nous laisseront un endettement inutile, et justement, la proposition faite par UrbaNef pourrait intégrer de manière pérenne à la fois les réseaux d’eau et d’assainissement, de distribution EDF et Telecom dans les projets d’aménagement et de voiries intercommunales qui pourraient être définis en concertation avec les services de l’état ou de la région qui auraient sans doute une meilleure compétence en matière d’urbanisme que nos élus actuels, et certainement une meilleure approche de la collectivité, sans la discrimination ni le clientélisme local.

 

Sur la concertation

Enfin, nous avons parlé du déficit de communication de la municipalité, ce manque de partage de l’information publique qui nuit à la compréhension des projets et au bon sens collectif, d’où la nécessité de pallier un défaut de communication de la part de la Mairie et l’importance d’organiser une autre réunion publique en réponse à la première avant l’enquête publique prévue qui se tiendrait au mois de septembre, pendant les vendanges….

L’ordre du jour étant épuisé, la séance a été levée à 19h15

Si vous avez trouvé une erreur ou une faute d’orthographe dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant sur les touches Ctrl + Entrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.