Accueil » Actualités » Le conseil municipal du 2 mars 2017

Le conseil municipal du 2 mars 2017

Le conseil municipal du 2 mars 2017

Le 2 mars 2017, à 18h, s’est tenu en mairie un conseil municipal un peu moins monotone et insipide que d’habitude. Nous avons constaté que le compte rendu du précédent conseil municipal du 19 décembre n’est toujours pas affiché à la mairie, ni publié sur le site internet municipal conformément aux lois en vigueur, il aurait du être affiché avant la fin de l’année.

Ce manquement a été signalé en mairie plusieurs fois, mais à Neffiès, nous sommes depuis longtemps au dessus des lois, puisque « on a toujours fait comme ça ! « , et même si les lois ont changé depuis 2015, on voit bien que ça ne change rien aux habitudes prises.

Dès le début de ce conseil municipal, Mr Martin qui a réintégré son quatrième mandat à la Mairie de Neffiès, a pris la parole pour dire au Maire que sa dérive autoritaire est intolérable et qu’il ne l’acceptera pas.

Mr Martin explique au conseil que Mr le Maire a refusé, sans aucune raison, deux propositions qui avaient été demandées et qui auraient du figurer à l’ordre du jour de ce conseil municipal, et qu’il a saisi le tribunal Administratif pour excès de pouvoir du Maire.  Ambiance…

Une réunion à huis clos pour le PLU

Concernant le PLU, Mr le Maire explique qu’il va se tenir une « réunion de travail » dans moins d’une semaine, Mme Blayac va faire un exposé… On comprend tout de suite que c’est un peu comme pendant la réunion publique surréaliste de février 2016…beaucoup de jargon technique, des plans que l’on peut voir, mais surtout pas s’approprier, bien que cette étude coûte un bras !

Mr Martin demande qu’on puisse lui transmettre une copie de ce projet sur CDROM, afin de pouvoir l’étudier tranquillement à la maison. Refus catégorique du Maire au prétexte que SI ces documents sont transmis, ils vont être diffusés… et il ajoute: « dans la minute qui suit » ! Un bel exemple de procès d’intention …et d’excès de pouvoir.

Mr Bedos prend ensuite la parole pour expliquer que ce n’est pas la peine de faire une montagne de ce PLU, car finalement, rien ne va changer ou presque par rapport au POS actuel. Bien entendu, on le croit tous sur parole, avec une étude de 76.000 € et encore une facture supplémentaire annoncée pour cette étude.

Les autres délibérations, à l’ordre du jour

Ensuite s’enchaîne une longue énumération des primes annuelles pour le personnel administratif et certains adjoints de 2e classe et aussi pour le personnel communal, ce qui devrait permettre de resserrer les rangs dans les troupes pour quelques milliers d’euros.

Il a ensuite été question de l’opération façades « colorons le Pays » qui peuvent se monter à 20% de la facture, avec un plafond de 1500 €, des traditionnels avoirs sur facture d’eau, du transfert de compétences de l’éclairage public à Hérault Energie.

Là, je n’ai pu m’empêcher de penser qu’avant, on faisait ça à deux avec Eloi, la grande échelle attachée sur la benne du camion de la Mairie, même dans les rues en pente du village, malgré le vent, pour 3000 francs par an, …nostalgie…

On a ensuite parlé des travaux de réfection du réseau d’eau de la vallée de l’Hérault qui va devoir alimenter notre village, dès le transfert avant 2019, des compétences de l’eau à la communauté de communes DesAvantsMontsDuCentreHérautFusionnéAvecOrbEtTaurou.

Coût annoncé 236.000 € Hors Taxes, pour environ 1000 mètres de canalisations en deux phases .

Une bonne nouvelle, depuis l’été dernier, et grâce aux pluies, la nappe phréatique de nos forages est remontée de dix mètres !

On nous a parlé aussi du transfert de compétence du PLU à la communauté de communes dont personne ne veut, on ne se demande pas pourquoi toutes les communes ont voté NON.

Les questions diverses, et les diverses questions

Un petit retour dans le deux poids et deux mesures, quand le Maire, le même Maire qui n’a pas voulu inscrire à l’ordre du jour les deux propositions de Mr Martin pour ne pas pouvoir les voter en début de séance, propose en fin de séance de faire voter 3 propositions qui ne figurent pas non plus à l’ordre du jour et qui, par conséquent ne peuvent donc pas être votées non plus, normalement.

Mr Martin a refusé que ce vote illégal ait lieu, bien « qu’on ait toujours fait comme ça, à Neffiès ». Il a repris la parole pour poser des questions à propos de l’efficacité des caméras de surveillance et a posé ensuite plusieurs questions diverses

  • proposition pour la réfection d’un mur qui s’est effondré à Trignan
  • Pallier l’éclairage manquant au début du chemin de Saint Saturnin
  • pour un foyer du 3ème age féminin qui soit plus facile d’accès
  • à propos de l’inventaire du droit des élus
  • Pour la confidentialité des emails envoyés par la mairie
  • Avoir la possibilité de choisir en confidentialité son mot de passe de messagerie @ neffies.fr
  • proposition du renommage de la rue Enjalbert, ce Maire qui avait déporté des habitants en Algérie lors du coup d’état de Napoléon III, et qui ne mérite pas d’être honoré.

Le conseil a été clos à 19h30, après que Mr martin ait eu à essuyer quelques noms d’oiseaux.

Prochain conseil municipal ce jeudi 9 mars 2017

Pour la première fois, un nouveau conseil municipal est aussitôt programmé dans 7 jours, dès le jeudi suivant, nous n’étions pas habitués à cette fréquence de réunions. Que se passe t-il ?

Les débats du conseil municipal sont publics et peuvent, par ailleurs, être retransmis par des moyens de communication audiovisuelle. (cf. http://www.collectivites-locales.gouv.fr)

Nous enjoignons les villageois a venir assister aux prochains conseils municipaux qui s’annoncent passionnants, et comme les publications des comptes rendus ne se font pas dans les délais légaux, le prochain conseil municipal se tiendra dès jeudi prochain, le 9 mars 2017, à 18h, venez nombreux pour être informés sans intermédiaire, et en temps réel.

Comme disait cet homme politique et philosophe irlandais: « il suffit que les hommes de bien ne fassent rien pour que le mal triomphe, il faut au contraire, sans recourir à la force, parvenir à dompter la frénésie de l’orgueil et du pouvoir, à contraindre les souverains à se courber sous le joug bienfaisant de l’estime sociale »

Si vous avez trouvé une erreur ou une faute d’orthographe dans ce contenu, vous pouvez nous la signaler en la sélectionnant et en appuyant sur les touches Ctrl + Entrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.