Accueil » Actualités » Documentation » Documents UrbaNef » Compte-Rendus UrbaNef

Catégorie : Compte-Rendus UrbaNef

Conseil municipal du lundi 22 mai 2017

Conseil municipal du lundi 22 mai 2017

Il y a eu une réunion du conseil municipal le lundi 22 mai 2017 à 18h.
Il ressort essentiellement de cette réunion que:

  • Le projet de PLU arrêté par la délibération du 20 mars 2017 a été refusé par les services de l’état pour des « motifs divers » qui mériteraient des explications claires et compréhensibles, assorties de précisions, puisque l’État demande à la Mairie, dans l’intérêt collectif, de se conformer aux lois..
  • La délibération arrêtant le projet de révision du PLU a été « retirée », de ce fait nous sommes donc passés depuis la date butoir du 27 avril, en RNU (Règlement National d’Urbanisme), et la réglementation en matière d’urbanisme a donc changé.
  • La Mairie reste floue dans sa communication à propos des documents transmis par les services de l’État, et parle de « certains éléments importants » et de « divers documents » sans en clarifier précisément le contenu.
  • L’enquête publique prévue n’aura pas lieu en juillet, conformément aux habitudes municipales de ne pas faire ce qui est dit et de ne surtout pas dire ce qui se fait. Cette enquête publique devrait avoir lieu plus tard, mais sera repoussée de plusieurs mois.
  • Les travaux autour de la place de l’église, dont les plans ne sont toujours pas publiés, ont commencé depuis un mois, et vont durer encore 3 mois « environ », selon l’arrêté municipal… Pour mémoire, les travaux de la route de Caux commencés en janvier continuent…Il n’y a toujours pas de plans du projet proposé au public, on verra bien quand ce sera fini !
  • il a été fait un appel d’offre pour la reprise des bas cotés de l’église, et il ressort de cet appel d’offres que la seule entreprise qui ait été retenue est celle qui a fait une offre incomplète, laissant le champ libre aux avenants à venir et aux coûts des travaux complémentaires…
    • On notera que l’entreprise retenue est située à proximité de Perpignan dans les P.O, alors que pour notre fameuse étude du PLU, des entreprises de l’Aude et de Montpellier, qui garantissaient une absence totale de conflits d’intérêts et la neutralité de l’étude, ont été refusées à cause de leur éloignement du village…
  • Afin de faire connaître l’art et la culture à la population, un artiste et une œuvre ont été choisis et une convention a été signée avec l’artiste, sans appel d’offres ni concertation, et sans en informer les artistes locaux ou ayant déjà travaillé à Neffiès.

L’association UrbaNef observe que cette situation pose questions

Pourquoi s’obstiner à cacher les choses quand l’incompétence coûte si cher ?
Va t-on enfin nous informer précisément, et de manière vérifiable ?
Va t-on enfin se mettre en conformité avec les lois en vigueur ?
Va t-on hélas nous dire que cette étude du PLU au prix de revient exorbitant a été bâclée ?
Combien vont coûter les nouveaux avenants qui s’annoncent déjà ?
Qui va payer ? Euh… NON, ça on le sait déjà !

Nous sommes consternés de constater le mépris affiché par certains élus qui refusent tout dialogue et déçus par le manque de concertation. La concertation, c’est justement accepter d’entendre tous les avis divergents et de trouver des compromis collectifs qui s’équilibrent.

Nous ne serions pas surpris du tout que l’enquête publique du PLU se fasse juste avant les fêtes de fin d’année, ce qui garantirait une visibilité de moindre impact et un désintérêt de la population à ce moment là.

Le registre du PLU, obligatoire, a été retiré illégalement.

Ce registre ne doit pas disparaître. Ce registre, mis à la disposition du public avec cinq ans de retard, est un élément rare de cette « concertation », il doit rester accessible au public jusqu’à l’enquête publique. Vous devez pouvoir le consulter et y apporter vos observations, lisez le, complétez le, exigez le. Ce registre ne doit pas disparaître.

Qu’en pensez vous ? N’hésitez pas à nous écrire et à nous apporter vos témoignages et vos observations. Plusieurs personnes nous font confiance et nous travaillons ensemble pour essayer d’apporter de la cohérence, et une compréhension collective intelligente.

Soyez nombreux à vous intéresser à votre avenir, et merci pour votre soutien, vos échanges constructifs et votre partage. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.

Arrêt du PLU municipal sans véritable concertation

Arrêt du PLU municipal sans véritable concertation

Bonjour les lecteurs,

Juste pour vous dire que cette révision du PLU de Neffiès, qui a su attendre pendant plus de six longues années de nouvelles lois plus contraignantes pour tous, a été arrêtée en catastrophe par la Mairie, après une période de concertation largement bafouée.

Cette décision est tombée quelques jours seulement avant l’échéance du passage au Règlement National Urbain (RNU), le 27 mars 2017, réglement qui aurait certainement permis moins d’injustice et plus d’équité.

Mais la commune a préféré conserver la main sur l’Urbanisme de notre village. Serait ce pour éviter qu’un bien étrange dossier ne soit remis entre les mains bienveillantes des services de l’état, qui à un plus haut niveau, auraient pu découvrir l’art et la manière dont les élus locaux servent l’intérêt général de la collectivité en matière d’urbanisme clientéliste ?

Le registre du PLU retiré précipitamment

Le registre du PLU a été retiré précipitamment avant même qu’il n’y ait une enquête publique. En fait de concertation, nous sommes donc tous déconcertés par le choix de ces méthodes évidemment très déconcertantes, d’autant qu’aucun plan de zonage n’a pu être porté à la connaissance du public. Qui sait quoi, précisément ?

Lire la suite

Jamais deux sans trois… conseils municipaux consécutifs

Jamais deux sans trois

Il n’y avait jamais eu à Neffiès autant de Conseils Municipaux consécutifs en aussi peu de temps, alors que depuis le 19 décembre2016, il avait fallu attendre onze semaines pour qu’arrive celui du 2 mars 2017, il y a seulement deux semaines, et qu’il y en a eu un autre à huis clos, sur le PLU, le 8 mars , suivi d’un autre le lendemain, le 9 mars, voici que la Mairie annonce déjà un troisième conseil municipal, en moins de vingt jours, le lundi 20 mars suivant, pour tenter de clôturer ce PLU dans la précipitation qui caractérise une certaine panique ambiante, alors que la situation a traîné pendant plus de six ans, pendant que fleurissaient des lois de plus en plus contraignantes.

Lire la suite

Le conseil municipal du 9 mars 2017

Le conseil municipal du 9 mars 2017

Le 9 mars 2017, à 18h, s’est tenu en mairie un conseil municipal une semaine après le précédent conseil qui avait été quelque peu houleux. C’est la première fois depuis quinze ans que nous avons deux réunions du conseil municipal aussi rapprochées.

Entre temps, nous avons remarqué que le compte rendu officiel du précédent conseil municipal du 19 décembre 2016 est maintenant affiché à la mairie, 12 semaines plus tard, alors que ce compte rendu aurait du être affiché durant la semaine suivant cette réunion des conseillers.

Par contre, le compte rendu du conseil municipal de la semaine dernière n’est bien entendu pas encore affiché, va t-on battre des records en matière d’irrégularités récurrentes au mépris des lois ?

Lire la suite

Le conseil municipal du 2 mars 2017

Le conseil municipal du 2 mars 2017

Le 2 mars 2017, à 18h, s’est tenu en mairie un conseil municipal un peu moins monotone et insipide que d’habitude. Nous avons constaté que le compte rendu du précédent conseil municipal du 19 décembre n’est toujours pas affiché à la mairie, ni publié sur le site internet municipal conformément aux lois en vigueur, il aurait du être affiché avant la fin de l’année.

Ce manquement a été signalé en mairie plusieurs fois, mais à Neffiès, nous sommes depuis longtemps au dessus des lois, puisque « on a toujours fait comme ça ! « , et même si les lois ont changé depuis 2015, on voit bien que ça ne change rien aux habitudes prises.

Dès le début de ce conseil municipal, Mr Martin qui a réintégré son quatrième mandat à la Mairie de Neffiès, a pris la parole pour dire au Maire que sa dérive autoritaire est intolérable et qu’il ne l’acceptera pas.

Mr Martin explique au conseil que Mr le Maire a refusé, sans aucune raison, deux propositions qui avaient été demandées et qui auraient du figurer à l’ordre du jour de ce conseil municipal, et qu’il a saisi le tribunal Administratif pour excès de pouvoir du Maire.  Ambiance…

Lire la suite